En août 1983, la préparation commence par un stage à Coxyde. Trois équipes sont favorites : Arlon, Neufchâteau et Saint-Hubert avec Rulles, Saint-Léger et Tintigny en outsiders.
L’effectif des seniors-hommes est le suivant : Bruno Evrard, Marc Ghijsselinck (revenu de Saint-Hubert), Jean-Marie Fivet (dont c’est la dernière saison en tant que joueur), Didier Guiot, Benoît Henry, Benoit Hubermont, Emile Krack, Robert Legros (venu de Bomal), Luc Molitor, Pierre Ponce-let et Christian Renoy.
Les favoris sont aux commandes et au trois quart de la compétition, Neufchâ-teau et Saint-Hubert occupent la première place, Arlon et Rulles étant en embuscade à deux points. Lors de la confrontation cruciale à Saint-Hubert, les chestrolais sont victimes du stress. Après 15 minutes, le score est de 22-9. La défaite est amère mais le championnat n’est pas terminé.

A la veille du dernier match, Saint-Hubert est seul en tête avec une victoire en plus que Neufchâteau et Rulles. Les Borquins, sans « Léo », perdent contre toute at-tente face à Schoppach. Pendant ce temps, Rulles remporte l’enjeu de toute justesse à Aspérudange et Neufchâteau s’impose contre Vielsalm. Un test-match à trois va désigner le champion.
Lors du premier match disputé dans notre salle, Rulles s’impose après prolongation face à Saint-Hubert. Contre Rulles, dans la salle de Saint-Hubert, Neufchâteau entame mal la rencontre. Pourtant, en seconde période, Neufchâteau gagne le droit à la prolongation. Au cours de celle-ci, les « blancs » prennent quatre points d’avance qui seront suffisant pour l’emporter. Pour le troisième match, les choses sont claires : ou Saint-Hubert gagne et l’on est reparti pour un (second) tour, ou Neufchâteau l’emporte et il est champion. Au terme d’un match joué dans une ambiance jamais connue jusqu’ici, les chestrolais sont vainqueurs et donc montent en 4ème nationale la saison prochaine. Après l’euphorie, il faut retomber sur terre, établir un budget, trouver de nouvelles ressources financières, se renforcer quelque peu…

Les minimes sont également champions provinciaux après un test mach contre Saint-Mard gagné 72-70 après avoir été mené 47-56 ! Le gain de la super-coupe vient clôturer en beauté cette saison.