Pour cette première saison en nationale, l’objectif est bien entendu le maintien. Des renforts, Robert Legros (Bomal), Philippe Léonard (Saint-Hubert), Philippe Zune (Athus) et John François (Avernas) viennent rejoindre les distributeurs Marc Ghijsselinckx, Didier Guiot et Vincent Maron, les ailiers Emile Krack et Olivier Van Belle et les pivots Bruno Evrard, Benoît Hubermont et Luc Molitor. Ils compensent également trois départs : Dany Maissin (Athus), Stéphane Krack (Bertrix) et Eric Billion (Libramont). Un solide stage à la côte début août et les tours préliminaires de la coupe de Belgique à Saint-Mard (43-93) et contre Rulles (78-36) permettent à l’équipe de se souder.

L’apprentissage est dur : les quatre premières rencontres se soldent pas quatre sévères défaites. Le cinquième match sera celui de la première victoire : 62-58 contre Mazy. Un nouveau renfort, inattendu, nous rejoint : Gilles André (Fleurus). L’espoir renait. Quelques matchs sont gagnés et redonnent l’espoir. Le dernier match est perdu. L’équipe n’a pas démérité mais termine à la douzième place, celle du troisième descendant. Chacun a fait de son mieux et l’équipe est bien décidée de rejoindre l’élite le plus tôt possible.