Cette saison sera celle de l’apprentissage au niveau supérieur. En dames, deux joueuses arrivent renforcer l’équipe : Johanne André et Françoise Volvert. Outre la découverte de la deuxième nationale, ce sera aussi celle de la géographie belge. Pour la première, en dehors de quelques matchs de coupe de Belgique en jeunes, les couleurs de Neufchâteau vont se retrouver aux quatre coins de la Belgique : Eeklo, Gand, Roulers, Louvain, Mouscron, Tournai, Quaregnon, Sprimont et enfin, le seul derby, Tintigny. Il n’est pas simple d’être toujours à son meilleur niveau quand on entame sa première année d’étude supérieure. C’est le cas de plusieurs de nos jeunes joueuses. Finalement, cette première saison en 2ème nationale se termine dans le milieu du classement. En coupe de Belgique, les dames atteignent les 8ème de finale et rencontrent à Neufchâteau un ténor de 1ère nationale : Waregem. La bonne volonté ne suffira pas et le score sera sans appel : 48-93.

En hommes, Vincent Maron, sur qui l’équipe comptait, grâce à son expérience en nationale acquise à Rulles, est blessé avant le premier match. Il arrête là sa carrière suite à des blessures à répétition. Deux transferts venant de Rulles arrivent : Philippe Lambert et Stéphane Lambotte. L’ambition de se maintenir sera atteint dans un championnat où beaucoup d’équipes se tiennent dans un mouchoir.

Pour l’anecdote, les juniores filles sont championnes provinciales après deux matchs. Il n’y a en effet que deux équipes : Tintigny et Neufchâteau.