On enregistre une participation record des équipes luxembourgeoises (7) au niveau national. En Nationale 4 messieurs : Libramont, Luxair-Arlon, Saint-Hubert, Tintigny et bien entendu Neufchâteau offriront quelques beaux derbies. Chez les Dames, en 2ème Nationale, Tintigny et Neufchâteau défendront les couleurs de la province.

En séniors hommes, le maintien reste l’objectif numéro 1. Pour parvenir à ce but au plus vite, Jean-Marie Fivet, qui entame sa vingtième saison avec toujours le même enthousiasme, n’a qu’un mot d’ordre : « Défense, collectif et ambiance sont mes mots clés. Cette saison, nous manquons encore de taille, mais notre collectif et notre défense seront nos atouts ». Peu de mouvements dans la composition de l’équipe : Olivier Van Hamme retourne au Luxair et Sébastien Husquinet nous vient d’Esneux. Le reste du noyau est le même : Christophe et Stéphane Belche, Jean-Christophe et Johann Bossicart, Mathieu et Sébastien Fivet, Laurent Friob, Stéphane Lambotte, Jean-François Thomas et Olivier Van Belle. La saison haletante se termine avec Neufchâteau et Arlon ex-æquo à la neuvième place, Saint-Hubert se trouve une marche plus haut. Quant à Libramont et Tintigny, c’est la descente pour eux.

En dames, l’objectif est le même que celui des hommes : le maintien. Un départ important est à noter, celui de Marie-Pierre Fivet qui rejoint une équipe namuroise de division 1. Bruno Evrard, qui est à sa quinzième saison à la direction de l’équipe féminine, compte sur l’intégration des jeunes (Frédérique Ansay, Sophie Belche, Sylvie Eppe et Marianne Jonette) ainsi que sur les deux transferts (Séverine Leroy et Valérie Lemaire). Cette équipe jeune compte beaucoup d’étudiantes qui ne peuvent être présentes à tous les entraînements. Il faudra attendre la 7ème journée pour le premier succès (contre Tintigny : 68-65). Malgré la bonne volonté des joueuses, l’équipe termine dernière et est reléguée en 3ème nationale. Lors du dernier match de la saison, à Wilrijk, la fille devant venir avec les maillots les avait oubliés. Le BCCA va jouer avec le 2ème jeu de Wilrijk. Pour couronner ce match et la saison, les autorités flamandes avaient décidé de faire un contrôle anti-dopage. Si la plupart des filles tirées au sort ont pu accomplir leur devoir rapidement, il n’en a pas été de même pour une des nôtres qui, malgré l’apport de boissons en quantité, n’a pu satisfaire les autorités qu’après une petite heure.
Chez les jeunes, trois équipes sont championnes : juniores et pupilles filles ainsi que les pupilles régionaux masculins. Six équipes terminent à la deuxième place.